Vente Hospices de Beaune 2023 : compte rendu

Recevez en cadeau 6 verres "Lounge" Grafé Lecocq à partir de 250 € TVAC avec le code VERRES24 !

0

Vente Hospices de Beaune 2023 : compte rendu

Vente Hospices de Beaune 2023 : compte rendu

La vente a donc eu lieu il y a deux semaines, et voici un compte rendu de cette belle édition 2023.

La dégustation

Le matin de la vente, il y a l'exercice primordial de la dégustation des cuvées qui seront aux enchères l'après-midi.

Et bien entendu, malgré une belle préparation des vins pour les rendre "dégustables", ils n'ont que deux mois, et il va nous falloir imaginer leur devenir, leur potentiel, à travers la fougue de leur jeunesse, une acidité non encore établie, et avant l'élevage en fûts. Un exercice certes non aisé, mais passionnant.

Très rapidement, nous avons le sentiment général d'une belle à très belle année, ceci dit avec de grandes nuances dans les styles : certaines cuvées où l'abondance de la récolte fluidifie la texture, d'autres issues de sols plus pauvres, récoltées plus tard, ont un style plus solaire grâce au beau temps de septembre. Mais avant tout, c'est un millésime avec une belle typicité "Pinot" : les vins ont en général de la finesse, des tannins soyeux, et l'éclat aromatique du Pinot, patte de Grands Bourgognes, est bien présent.

Certaines cuvées nous séduisent plus que d'autres, et sur les 38 cuvées de rouges, 9 retiennes particulièrement notre attention. Dans notre pré-choix, focus uniquement sur ce que nous jugeons de meilleur.

Passons aux blancs, par lesquels nous allons terminer la dégustation. Et oui ! Nous dégustons selon le dicton bourguignon : "Blancs sur rouges, rien ne bouge, rouges sur blancs, tout fout le camp !". La dégustation d'un grand nombre de vins est en effet moins fatigante de cette manière.

D'emblée, sentiment d'une très belle année en blancs. Les vins ont du fond, du gras, du fruit, de la complexité. La typicité des terroirs ressort bien. Sur 18 cuvées, 5 ont notre préférence, dont 3 dans la gamme "achetable".

La vente

Place à la vente dans les halles de Beaune. Nous allons vivre un marathon : de 15h à 22h, les enchères vont s'égrainer sur les 700 pièces. Les pronostics vont bon train ; 2 scenari circulent : stabilité pour les uns, léger tassement pour les autres (plus en rouges qu'en blancs).

Verdict : il y a une correction sur les prix en moyenne de -20 % sur les rouges et de -15 % sur les blancs. Mais c'est une moyenne, car en fait les prix sont restés stables en première partie de vente, et le fléchissement fut plus prononcé en seconde partie.

Bien nous en a donc prix d'attendre pour effectuer nos achats. Ceci nous a permis, pour le budget imparti, d'acheter une pièce de rouge, un Beaune 1er Cru "Cuvée Nicolas Rolin", une superbe cuvée emblématique (Nicolas Rolin et son épouse étaient les fondateurs des Hospices de Beaune au XVème siècle), à un prix en baisse de près de 30 % par rapport à 2022.

En blanc, nous sommes restés fidèles à une cuvée fétiche de Grafé Lecocq, le Beaune 1er Cru "Montrevenots", acquis aussi avec une baisse notable sur le prix moyen 2022 (+30 % également). On reste malgré tout à un niveau élevé, intermédiaire entre les prix de 2020 et 2021.

Les baisses plus marquées en fin de séance m'ont permis de faire une belle "affaire" sur une pièce d'un magnifique Savigny 1er Cru "Fonqueraud", obtenu avec une baisse de cours de 50 %. Plus léger, mais très élégant.

Que retenir ?

  • Le marché marque un coup d'arrêt aux hausses faramineuses de ces 5 dernières années : on retrouve en moyenne les prix de 2020/2021, même si cela reste élevé.
  • Grafé Lecocq sort bien placé avec 3 pièces de grande qualité, acquises au vu de l'ensemble de la vente, à de très bonnes conditions.
  • Certains records ont été battus : les 5 pièces de Batard Montrachet (blanc) partent entre 330 et 360 000 € chacune. Alors que la Pièce de Charité, sous l'animation des "Parrains" Thierry Lhermitte et Michel Cymes, n'atteint cette année "que" 350 000 €. C'est, je crois, une première historique : une pièce de la vente dépasse le prix de la Pièce de Charité.

Merci de votre bonne attention.

Bernard GRAFE